Remboursement de l’apnée du sommeil : suis-je bien couvert ?

Pour diagnostiquer l’apnée du sommeil, de nombreux examens médicaux doivent être pratiqués (polysomnographie, radiographie…). Et pour traiter ce syndrome, des appareillages spécifiques couteux sont nécessaires.

Pa exemple, pour une orthèse d’avancée mandibulaire, on préconise souvent de consulter un dentiste afin d’obtenir une gouttière dentaire sur-mesure. Si le médecin prescrit un appareil à pression positive continue (PPC ou CPAP), il est impératif de s’équiper auprès d’une entreprise spécialisée. Cette dernière fournit le matériel (machine, masque…) et assure la maintenance. Parfois, il est même nécessaire de pratiquer un acte chirurgical pour traiter l’apnée du sommeil.

remboursement

Comment être bien remboursé ?

L’ensemble des consultations et dispositifs de traitement ne sont pas toujours très bien remboursés par la sécurité sociale. Et les prix s’avèrent très élevés si l’on souhaite un appareillage de qualité. Quand on souffre d’apnées du sommeil, il est donc primordial de disposer d’une complémentaire santé qui puisse couvrir toutes les dépenses au meilleur tarif, quel que soit le taux de remboursement de l’assurance maladie.

Pour trouver la mutuelle qui vous permettra de ne pas trop dépenser tout en étant suffisamment couvert, nous mettons à votre disposition ci-dessus un comparateur pratique, rapide et efficace. En renseignant ce questionnaire (cela ne prend qu’une minute ou deux), vous obtiendrez des devis gratuits et sans engagement. Ne tardez pas pour que votre complémentaire santé puisse prendre en charge rapidement vos dépenses liées à votre trouble du sommeil.