Ronflement chez la femme : les causes et les conséquences

28 mars 2018

On conçoit peut-être plus aisément qu’un homme puisse ronfler, mais le ronflement chez la femme est une réalité à ne pas sous-estimer. Et cette situation peut s’avérer fortement gênante d’un point de vue social et médical. Surtout si le ronflement est le signe révélateur d’une apnée du sommeil.

Encore appelé ronchopathie, le ronflement est un bruit provenant de la vibration du voile du palais et des parois du pharynx, en raison de la circulation de l’air dans les voies aériennes. Son intensité sonore dépasse parfois les 100 décibels, une résonance embarrassante aussi bien pour la femme qui ronfle que pour son potentiel partenaire.

Chez la femme, plusieurs facteurs peuvent en être à l’origine. On retient notamment l’alimentation, la maladie et les changements physiologiques. Mais que faire contre les ronflements chez la femme ? En fait, plus tôt vous identifierez les causes du ronflement, plus vite vous envisagerez la solution adéquate pour arrêter de ronfler.

SOLUTIONS pour ne plus RONFLER ! [CLIQUEZ ICI]

 

Femme et ronflement

Les causes du ronflement chez la femme

La cause du ronflement chez la femme est variable selon les individus. Nous avons identifié ci-après les principales origines du problème.

  • La mauvaise hygiène de vie
    Si les médecins et nutritionnistes recommandent une alimentation équilibrée ainsi qu’une bonne hygiène de vie, c’est évidemment pour prévenir certaines indispositions dont le ronflement. D’une part, le surpoids entraine des difficultés respiratoires à l’origine des ronflements. D’autre part, la prise d’alcool contribue au relâchement des muscles du pharynx. Quant à la consommation de tabac ou de diverses substances illicites telles que la drogue, elle provoque l’inflammation des tissus des voies aériennes, causant là-encore des ronflements.
  • Certaines maladies
    Le ronflement en lui même n’est pas une maladie, mais il peut en être la manifestation. Nous l’avons vu en introduction à propos de l’apnée du sommeil. Mais d’autres affections sont à pointer du doigt. Lorsque vous souffrez d’un rhume ou d’une congestion nasale par exemple, une gêne se manifeste au niveau des voies respiratoires pouvant provoquer des ronflements. En fait, toutes les pathologies relatives aux voies respiratoires sont susceptibles d’engendrer des ronflements intermittents chez la femme.
  • Les facteurs physiologiques
    Chez la femme, on distingue l’état de grossesse et ses corollaires, le volume important des amygdales par rapport aux polypes et, plus couramment, les positions adoptées durant le sommeil. Une femme enceinte voit son corps changer et s’adapter à l’évolution du bébé. La prise de poids que cela implique provoque parfois le rétrécissement des voies respiratoires de la gorge en entrainant le ronflement. D’autres facteurs physiologiques sont également à signaler, telles que les amygdales excessivement volumineuses qui favorisent les vibrations. Pour ce qui est de la position de sommeil, le fait de dormir sur le dos comprime les voies aériennes par la langue et obstrue la gorge. La femme se met alors à ronfler.

Les conséquences du ronflement chez la femme

Ronfler peut épaissir la paroi de l’artère carotide chez la femme, chose qui favorise les maladies cardiovasculaires. La ronfleuse, tout au long de la journée, a de la peine à se concentrer et à travailler. Elle est d’humeur irritable et a tendance à somnoler. Autant dire que la bonne copine n’est plus vraiment très fréquentable… Son conjoint peut être aussi affecté en souffrant d’insomnie. De plus, le manque d’un sommeil réparateur augmente les risques d’hypertension.

Ronflement chez la femme

Pour pallier à cette situation, des solutions simples viennent au secours de la femme qui ronfle. Elle doit surveiller son alimentation en suivant un régime alimentaire sain et équilibré, limiter l’alcool et bannir le tabac. Faire des activités sportives afin de perdre un excès de poids est aussi une bonne méthode. Ces quelques moyens naturels permettent à la femme de lutte efficacement contre le ronflement.

Par ailleurs, des accessoires sont disponibles pour aider la femme à ne plus ronfler. Par exemple, l’orthèse d’avancée mandibulaire a pour fonction d’avancer la mâchoire afin d’élargir le diamètre du pharynx. Avec cet appareil dentaire, la circulation de l’air est facilitée et la vibration des tissus à l’origine du ronflement est supprimée.

En cas d’apnées du sommeil, la ventilation par pression positive continue est recommandée. Il s’agit d’un traitement opéré à l’aide d’une machine. Le patient porte un masque qui insuffle de l’air dans les narines. Le but est de forcer l’ouverture du pharynx. On pourrait également citer d’autres solutions telles que l’oreiller anti-ronflement, le stimulateur électrique, la pulvérisation nasale et buccale, etc.

Pour savoir comment faire pour ne plus ronfler, vous pouvez consulter notre article qui liste toutes les solutions et remèdes contre le ronflement.

SOLUTIONS pour ne plus RONFLER ! [CLIQUEZ ICI]