Vous ronflez pendant votre sommeil ou votre conjoint ronfle et vous empêche de dormir ? Nous avons listé dans cet article les principales solutions anti-ronflement.

Si vous êtes légèrement sujet aux apnées du sommeil, ces techniques peuvent aussi vous aider à mieux dormir la nuit.

  1. Orthèse d’avancée mandibulaire (gouttière)
  2. Dilatateur anti-ronflement (écarteur nasal)
  3. Clip anti-ronflement (pince-nez)
  4. Oreiller anti-ronflement
  5. Ceinture anti-ronflement
  6. Bandeau anti-ronflement, jugulaire et ceinture de menton
  7. Bague anti-ronflement
  8. Bracelet anti-ronflement
  9. Bandelette nasale anti-ronflement
  10. Spray anti-ronflement
  11. Pastilles anti-ronflement
  12. Languettes anti-ronflement
  13. Canule anti-ronflement
  14. Patch anti-ronflement

1 – Orthèse d’avancée mandibulaire

Certainement la méthode la plus efficace pour lutter contre le ronflement et les apnées du sommeil, l’orthèse d’avancée mandibulaire (également appelée gouttière dentaire) maintient la mâchoire inférieure légèrement avancée pendant le sommeil. Cette action libère les voies respiratoires, facilite la respiration et l’oxygénation du dormeur.

Cette prothèse est commercialisée entre 10 et 150 euros selon la qualité du produit (Narval, Oniris…). On l’utilise aussi pour traiter le bruxisme qui correspond au serrement incontrôlable des dents pendant la nuit. Pour en savoir plus, consultez notre article consacré à l’orthèse anti-ronflement.

2 – Dilatateur anti-ronflement ou écarteur nasal

Placé dans le nez, le dilatateur anti-ronflement ouvre largement chaque narine. En améliorant la respiration, cet écarteur nasal permet d’accroître la quantité d’oxygène inhalée par le nez. Utile en cas de congestion nasale, il réduit le ronflement et améliore la qualité du sommeil. Pour utiliser un dilatateur nasal, il suffit juste de l’insérer dans les narines. Il reste en place pendant toute la durée du sommeil sans occasionner de gêne particulière.

A noter qu’on se sert aussi de cet écarteur en sport. En cyclisme, il favorise une bonne oxygénation de l’organisme du sportif au cours de l’effort à vélo. Conçu en plastique ou en silicone, ce dispositif est totalement réutilisable. Il convient assez bien pour traiter l’apnée du sommeil légère en permettant de mieux respirer tout en diminuant la fréquence cardiaque.

Le prix à l’achat d’un écarteur narinaire ou dilatateur nasal est compris entre 10 et 20 euros. Dans l’ordre alphabétique, les principales marques sont : Airmax, Breathe Right, ClipAir, Nozovent, Quiès, Snooze, WoodyKnows…

3 – Clip anti-ronflement ou pince-nez

Le clip anti-ronflement ou pince-nez nasal a la même fonction que l’écarteur. Cet anneau en silicone se fixe dans le nez en pressant la cloison nasale qui sépare les deux narines. Le système a pour objectif d’améliorer la circulation de l’air dans les voies nasales assurant une réduction des ronflements et un meilleur sommeil.

Le clip anti-ronflement est une petite astuce pratique pour dire stop au ronflement. Toutefois, son efficacité est relative. Elle dépend de l’importance du trouble à traiter. Le clip nasal est à privilégier pour les ronflements légers à modérés. Afin d’avoir votre propre avis sur la question, n’hésitez pas à faire un test. En France, le clip nasal anti-ronflement est vendu au prix de quelques euros seulement. On le trouve rarement en pharmacie et plus souvent sur des sites comme Amazon (Nose Clip, ClipAir, SnoreStop…).

Le clip nasal est un dispositif discret, confortable à porter et réutilisable. Il s’adapte à toutes les formes de narines sans occasionner de gênes ou de douleurs. Le silicone employé est également exempt de produits chimiques et de composés allergènes. Le clip anti-ronflements est donc garanti contre l’allergie. Quant à son entretien, il se limite à un simple lavage sous l’eau chaude après usage.

A noter que ce pince-nez est parfois doté d’un aimant. Le clip magnétique aimanté anti-ronflement stimule la circulation sanguine et aide à ne plus ronfler.

4 – Oreiller anti-ronflement

Quand on dort sur le dos, la langue et les tissus mous de la gorge se relâchent obstruant le passage de l’air et provoquant des ronflements et des apnées du sommeil. L’oreiller anti-ronflement favorise le couchage en position latérale.

Oreiller anti-ronflement

Par sa conception orthopédique, ce coussin facilite la respiration du ronfleur. Il diminue les ronflements et limite les apnées du sommeil. L’oreiller anti-ronflement est à la fois ergonomique et à mémoire de forme. Il assure un maintien naturel et optimal de la tête, de la nuque, des épaules et du dos. De plus, il contribue au bon alignement de la colonne vertébrale et supprime les points de pression inconfortables.

Un oreiller contre le ronflement n’est pas très cher. Son prix varie entre 15 et 50 euros selon la qualité de la mousse utilisée.

5 – Ceinture anti-ronflement

Utile pour traiter l’apnée du sommeil légère à modérée, la ceinture anti-ronflement oblige le ronfleur à ne plus dormir sur le dos. Dans cette position, la langue se relâche et les tissus mous de la gorge s’affaissent volontiers. La circulation de l’air dans les voies respiratoires supérieures devient plus difficile. C’est ce qui entraîne le ronflement. Il est donc préférable de dormir allongé sur le côté.

Pour y parvenir, la ceinture anti-ronflement est équipée d’une balle rigide qui gêne la position dorsale propice aux ronflements. Elle a vocation à changer les habitudes de sommeil en obligeant le dormeur à privilégier une meilleure posture. La ceinture Ronfless qui utilise ce principe annonce réduire de 79% le temps de sommeil passé sur le dos. Le produit Posiball a également des propriétés équivalentes.

Dans le même esprit, un sac à dos anti-ronflement apporte une réponse identique au problème. Doté d’un coussin dorsal gonflable, cet équipement empêche de rester sur le dos afin d’éliminer une des causes principales du ronflement. Notons qu’il existe aussi un gilet anti-ronflement qui s’adapte à la morphologie du corps pour davantage de confort.

La ceinture anti-ronflement est un dispositif médical ajustable à la taille de l’utilisateur. Facile à transporter, on peut l’emmener n’importe où en voyage. Concernant le prix de vente, il faut débourser entre 50 et 150 euros pour se procurer un exemplaire.

6 – Bandeau anti-ronflement ou ceinture de menton

Le bandeau anti-ronflement est une mentonnière qui aide à stopper le ronflement en maintenant la bouche fermée. Parce qu’elle bloque l’ouverture de la mâchoire, cette sangle élastique empêche la langue d’obstruer les voies respiratoires. De fait, elle améliore la circulation naturelle de l’air en favorisant la respiration par le nez. Elle réduit aussi le grincement des dents (bruxisme) et évite d’avoir la bouche sèche en dormant.

Egalement nommé jugulaire anti-ronflement, cette ceinture de menton contribue à réduire la vibration bruyante des tissus mous générée lors d’une respiration par la bouche. Elle stoppe aussitôt les ronflements et permet d’améliorer de façon significative la qualité de sommeil du ronfleur. Conçu pour toutes les tailles de tête, ce bandeau convient aux femmes, aux hommes ainsi qu’aux enfants. La taille s’ajuste facilement à toutes les morphologies à l’aide d’une bande velcro.

Comme son nom l’indique, une mentonnière anti-ronflement se porte autour du menton et derrière la tête. La plupart du temps, elle est fabriquée dans un matériau respirant de type néoprène qui assure un maintien confortable. La douceur du revêtement, traité contre les mauvaises odeurs, ne provoque ni blessure de la peau, ni démangeaison. Il n’y a pas non plus de douleurs dentaires à craindre par la pression exercée sur la mâchoire.

Quant au prix d’une sangle anti-ronflement, il tourne autour d’une dizaine d’euros selon les modèles. Ce produit n’étant pas toujours disponible en pharmacie, il est recommandé de le commander sur internet.

7 – Bague anti-ronflement

La bague anti-ronflement utilise l’acupuncture pour lutter contre les ronflements. C’est une solution naturelle qui s’appuie sur la médecine traditionnelle chinoise en agissant sur les méridiens en lien avec l’appareil respiratoire. La bague est dotée de petites bosses sur l’intérieur de l’anneau qui stimulent un ou plusieurs points d’acupuncture spécifiques en exerçant une pression continue.

bague-anti-ronflement

Portée la nuit à l’auriculaire de la main, elle permet de réduire les ronflements et favorise une meilleure oxygénation durant le sommeil. Les bienfaits de l’acupression (acupuncture sans aiguille) sont variables selon les cas. Ils peuvent être immédiats ou progressifs au fil du temps. Les avis sur l’efficacité de ce produit sont partagés. Le prix d’une bague anti-ronflement varie entre 20 et 40 euros. Les anneaux des marques Antisnor et Good Night sont les plus connus.

8 – Bracelet anti-ronflement

Le bracelet anti-ronflement est un dispositif électronique qui se porte autour du poignet comme une montre. A chaque ronflement, le ronfleur reçoit une légère impulsion électrique indolore qui, sans le réveiller, le conduit à changer de position dans le lit. En principe, ce changement de posture amène la personne qui ronfle à ne plus ronfler.

Toutefois, le bracelet anti-ronflement peut occasionner des micro-réveils inconscients qui fatiguent l’organisme en altérant la qualité du sommeil. Par ailleurs, le procédé est quelque peu discutable car le ronflement n’est pas lié uniquement à la position du couchage. Cette méthode n’est donc pas forcément la plus efficace.

Le prix du bracelet anti-ronflement est compris entre 15 et 40 euros selon les modèles.

9 – Bandelette nasale anti-ronflement

Les bandelettes nasales anti-ronflement favorisent la respiration par le nez au détriment de la respiration par la bouche à l’origine du ronflement. Appliquer une bandelette nasale avant de se coucher a pour effet d’ouvrir doucement les narines pour maximiser la circulation du flux d’air. Cela permet au ronfleur de mieux dormir et de moins ronfler.

bandelettes-anti-ronflement

Une bandelette nasale s’utilise en cas de rhume notamment. En sport, on s’en sert aussi pour améliorer la respiration du sportif pendant l’effort. Ce pansement est une solution anti-ronflement efficace et peu onéreuse. Il faut compter une dizaine d’euros la boite.

10 – Spray anti-ronflement

Le spray anti-ronflement buccal et nasal agit directement sur les causes du ronflement. En lubrifiant le fond de la gorge et le nez, il réduit la vibration des tissus au passage de l’air et diminue en conséquence l’intensité des ronflements. Grâce au silence retrouvé, le ronfleur et ses proches renouent avec un sommeil réparateur.

Le spray anti-ronflement s’utilise de préférence si le ronflement est lié à un rhume, une allergie ou un nez bouché. Il est vendu en pharmacie ou sur internet. En procédant à un rapide comparatif, on constate que le prix de vente est généralement situé entre 10 et 20 euros. Différents goûts sont proposés comme miel-citron, pin-eucalyptus ou menthe poivrée. Les principales marques à commercialiser le spray-antironflement sont Douce Nuit, Silence, Quiès et Soluronfl’.

Pour l’utiliser, il suffit de presser le spray afin de pulvériser l’agent filmogène sur le palais, la luette et la gorge. Le produit se garde quelques secondes en bouche avant d’être avalé. Une fine pellicule protectrice se dépose alors sur les tissus mous. Elle se compose d’éléments divers comme la gomme xanthane, un gélifiant d’origine naturelle, des extraits végétaux et des huiles essentielles dont les propriétés favorisent la lubrification du nez. Dès lors, la respiration par la bouche s’atténue et les ronflements s’estompent.

La pulvérisation du spray anti-ronflement doit se faire juste avant le coucher. La diffusion lente et graduelle des principes actifs garantit une action efficace durant toute la nuit. Toutefois, il convient de préciser que ce spray pour la gorge traite le ronflement mais n’est pas adapté au traitement spécifique de l’apnée du sommeil.

11 – Pastilles anti-ronflement

Tout comme le spray, la pastille anti-ronflement a pour effet de lubrifier le fond de la gorge. Ce remède n’est pas tout à fait un médicament. Il est considéré comme un complément alimentaire. La pastille se compose de vitamines, d’agents actifs à base de gomme xanthane et d’extraits naturels de végétaux comme l’aloé vera. Cette formulation vise à réduire le ronflement en favorisant une meilleure respiration. La lubrification atténue également la vibration des tissus mous du palais responsable des émissions sonores.

La posologie est d’une pastille anti-ronflement à sucer lentement le soir au coucher. Il convient de ne pas dépasser la dose journalière recommandée. La pastille contre le ronflement est également déconseillée en cas d’apnées du sommeil car elle ne traite pas sur le fond cette pathologie. Elle ne doit pas non plus être administrée à un enfant.

Le prix d’une boite de pastilles est d’environ 10 euros. Quiès, Douce Nuit et Soluronfle sont les principales marques du marché. Soluronfl’ propose des boites de 15 ou 30 pastilles et Quiès des boites de 12 pastilles. Plusieurs goûts sont disponibles (menthe, agrume, miel, citron…).

12 – Languettes anti-ronflement

Les languettes anti-ronflement sont similaires aux pastilles. Placée sur le palais, la languette se dissout instantanément et lubrifie tout au long de la nuit les tissus mous situés à l’arrière de la gorge. Tout en lubrifiant la cavité buccale, la languette assouplit le voile du palais et raffermit les parois des voies respiratoires. Les vibrations à l’origine du ronflement sont alors diminuées.

Les languettes anti-ronflement sont composées d’ingrédients qui agissent toute la nuit. Il s’agit notamment de l’huile essentielle de menthe poivrée dont l’action est de faciliter le passage de l’air et de tonifier les tissus. Elles contiennent aussi de la gomme de guar pour une meilleure lubrification et de la pectine (extrait de pomme).

En principe, les languettes ne provoquent ni réactions secondaires ni allergies. Il convient cependant de lire la notice afin de vérifier les contre-indications. Il importe aussi de respecter la posologie.

Une languette anti-ronflement est emballée dans un sachet individuel. Pour l’utiliser, il faut la sortir de son étui, l’appliquer contre le palais et la laisser se dissoudre quelques instants avant de se coucher.

Les languettes coûtent entre 8 et 15 euros. Tout dépend de la marque (Douce nuit, Quiès) et du conditionnement. Précisons que ce produit ne constitue pas un traitement de l’apnée du sommeil.

13 – Canule anti-ronflement

La canule anti-ronflement est un dispositif qui se place directement dans la bouche ou dans le nez. S’il s’agit d’un tube nasal, il faut l’insérer dans une narine jusqu’à l’extrémité du voile du palais. Si c’est un tube buccal, il est nécessaire de l’enfoncer doucement jusqu’à la gorge.

Dans les deux cas, la canule facilite la circulation de l’air à travers les voies aériennes supérieures pendant le sommeil. De la sorte, les tissus mous ne vibrent pas et le ronflement est supprimé.

Fabriquée en silicone souple, la canule anti-ronflement de type nasal est enduite d’un gel lubrifiant à base d’eau. Elle s’adapte à la morphologie de l’utilisateur. Discrète et facile à transporter, cette orthèse intranasale peut s’employer dans le traitement de l’apnée du sommeil. Elle permet en effet de maintenir les voies respiratoires ouvertes afin de prévenir les réveils et les apnées.

Quant à la canule buccale, il s’agit d’un tube en silicone médical à placer dans la bouche. Elle est dotée d’un filtre qui vient se coller contre les lèvres. Un élastique réglable à passer derrière la tête permet de la maintenir en place. On peut l’utiliser dans le traitement des apnées du sommeil.

Concernant les prix, il faut débourser une trentaine d’euros pour un lot de canules anti-ronflement pour le nez à usage unique et une cinquantaine d’euros pour une canule buccale réutilisable. Les marques qui commercialisent ces dispositifs sont Apndor, Capax et Nastent. Ajoutons qu’un temps d’adaptation est souvent nécessaire pour supporter ces appareillages.

14 – Patch anti-ronflement

Enfin, pour dormir tranquille, il y a le patch anti-ronflement. Ce dispositif vise à appliquer sur la bouche une sorte d’autocollant pour obliger le dormeur à respirer par le nez. Actuellement en cours de développement aux Etats-Unis, il n’est pas encore commercialisé. Ce patch permettrait de réduire les symptômes de l’apnée du sommeil dont les ronflements.

Remarque

Les méthodes indiquées ci-dessus ne remplacent en aucun cas un diagnostic ou un traitement médical. Elles sont uniquement présentées à titre d’information et doivent être utilisées avec précaution. Si vos ronflements persistent et si vous vous réveillez fatigué le matin, vous êtes sans doute atteint d’apnées du sommeil. Dans ce cas, il est vivement recommandé de consulter votre médecin. Il vous orientera vers le traitement le plus adapté à votre situation.