Quels sont les signes de l’apnée du sommeil ?

8 juillet 2016

L’apnée du sommeil est encore trop souvent mal diagnostiquée. Il est pourtant capital de savoir détecter ce trouble respiratoire car les conséquences tant médicales que sociales sont nombreuses.

Plusieurs signes doivent alerter. Ces avertisseurs sont soit directement liés à l’apnée du sommeil, soit non spécifiques au syndrome. Certains sont visibles la nuit, d’autres le jour. Le conjoint se doit d’y être particulièrement attentif, le malade n’ayant pas forcément conscience de son mal lorsqu’il dort.

Pour vous aider, nous avons dressé ci-dessous une liste des 12 principaux signes de l’apnée du sommeil. Tentez d’identifier ceux qui pourraient vous concerner.

Dites STOP aux RONFLEMENTS ! [CLIQUEZ ICI]

 

chambre-lampe

Les signes nocturnes

  • Réveils répétés
    Vous vous réveillez plusieurs fois la nuit notamment pour aller aux toilettes.
  • Sommeil agité
    Votre sommeil est agité. Vous vous retournez régulièrement dans votre lit sans trouver votre position pour dormir.
  • Ronflement
    Vous ronflez très bruyamment et cela dérange votre conjoint. Il s’agit d’un signe principal évocateur de l’apnée du sommeil.
  • Pauses respiratoires
    Vous observez des pauses respiratoires d’une dizaine de secondes pendant votre sommeil de manière inconsciente et cela inquiète votre conjoint. Vous vous réveillez parfois la nuit avec le sentiment d’étouffer. Tout comme le ronflement, la pause respiratoire est caractéristique du syndrome d’apnées du sommeil.
  • Libido
    Vous constatez une baisse de votre libido voire une impuissance.
  • Sueurs
    Vous avez chaud et suez beaucoup la nuit.

reveil-rouge

Les signes diurnes

  • Fatigue au réveil
    Vous vous réveillez fatigué le matin. Vous avez du mal à démarrer la journée.
  • Maux de tête
    Au réveil, vous avez régulièrement des maux de tête.
  • Somnolence
    Vous avez tendance à somnoler la journée dans vos activités quotidiennes. Vous vous endormez facilement devant la télévision.
  • Concentration
    Vous manquez de concentration ou d’attention. Vous mémorisez moins bien les informations que vous recevez.
  • Humeur
    Vous êtes irritable et souvent de mauvaise humeur. Vous avez tendance à déprimer ou vous faites de la dépression.
  • Hypertension
    Votre tension est élevée.

Détecter l’apnée du sommeil

Si vous présentez tout où partie de ces signes, il est conseillé de consulter votre médecin pour dépister une apnée du sommeil et dresser un diagnostic. Il pourra éventuellement vous proposer une polygraphie ventilatoire. Cet examen permet d’étudier la respiration au cours du sommeil à l’aide de capteurs placés sur le patient. Pour un examen plus complet, la polysomnographie est recommandée car elle permet d’étudier en parallèle l’activité cérébrale et les mouvements des yeux.

Vous RONFLEZ ? Il y a des SOLUTIONS ! [CLIQUEZ ICI]