Mon partenaire souffre-t-il d’apnée du sommeil ?

25 février 2016

Si vous pensez que votre partenaire souffre d’apnée du sommeil, il est nécessaire d’en rechercher les symptômes.

Par exemple, vous remarquez qu’il se sent souvent fatigué dès le matin ou se plaint de maux de tête. En journée, il lui arrive d’être somnolent et s’endort parfois très facilement à des moments inopportuns sans en avoir l’intention.

Vous remarquez aussi que son humeur a changé.

Pauses respiratoires

La nuit, vous êtes dérangé par ses ronflements très bruyants. Et vous constatez qu’il marque fréquemment des pauses respiratoires de plusieurs secondes pendant son sommeil. Ces épisodes apnéiques constituent certainement l’indicateur le plus critique qui doit vous alerter sur le syndrome de l’apnée obstructive du sommeil.

sieste

Polysomnographie

Souvent, les personnes en surpoids ou obèses sont davantage sujettes à l’apnée du sommeil mais ce n’est pas toujours le cas. La seule façon de savoir si quelqu’un souffre de ce syndrome est de le soumettre à un test appelé polysomnographie afin d’étudier son sommeil. Cet examen médical est réalisé durant la nuit, à domicile ou dans un établissement spécialisé.